Groupe 1er de cordée : Aiguille du Tour par le Col supérieur

Club

Club de ski / Club 68 Vues comments

Un beau WE en montagne avec les jeunes 

La fine équipe bien motivée a rendez-vous à 9 h avec le Guide Paul Bonhomme au village du Tour pour monter au refuge Albert 1er. 9 h 10 tout le monde est prêt. pas de benne en fonctionnement donc nous partons du bas, 1200 mètres vite avalés malgré les sacs chargés, merci aux porteurs des cordes, puisque à 12 h 10 nous arrivons au refuge.

Nous avons rencontrés la neige des 2100 mètres C’est le premier We d’ouverture du Refuge, la mise en eau n’est pas encore faite. Pause déjeuner avant d’entamer une école de neige dans les pentes à proximité du refuge. Les jeunes sont bien motivés à suivre les exercices et se jettent volontiers dans la pente !

 

 

Chacun profite du bon repas du soir préparé par le chef cuisto du refuge. Après un debrief sur les conditions avec le gardien, nous irons demain à l’aiguille du Tour par le col supérieur. Réveil 5 h, nous partons du refuge les crampons aux pieds, peu avant d’entamer le glacier les cordées sont formées.

 

Il y a beaucoup de neige, le plateau glaciaire est immaculé et aucune crevasse n’apparait heureusement que le regel est là et il évite de trop nous enfoncer. Une petite pause au pied de la pente du col supérieur et nous voilà repartis.

 Le col est bien gavé de neige, nous n’avons pas de partie supérieure à passer en rocher tout est recouvert. Et hop là nous passons en suisse illégalement, nous cherchons la boutique de chocolat mais en vain …

Nous enchainons sous un soleil radieux jusqu’au contrefort de la pente de l’aiguille du tour où nous laissons bâtons et raquettes, apres une pause boisson et barre de céréales nous voila partis piolet en mains. Une petite grimpette bien mixte dans les rochers et la neige. Nous essayons de nous faufiler parmi les nombreuses cordées qui montent et qui descendent. 

 

Sommet. Nous ne nous attardons pas, même pas le temps de prendre une photo de groupe. Beaucoup de monde et Paul avise rapidement de faire descendre le groupe en rappel et non par la voie normale en désescalade, tellement car il craint l’attente vu le monde au sommet. Très vite on s’organise et nous ne sommes pas trop de 3 adultes pour faire descendre les 6 jeunes rapidement.

 

 

Nous retrouvons nos bâtons et raquettes au pied de l’aiguille, descente un peu longue et fastidieuse dans cette neige qui est peu portante. 13 h 10 nous voila de retour au refuge.Chacun se sèche, refait son sac se restaure et environ 1 h 00 plus tard nous sommes à nouveau sur le sentier de descente.   1 h 30 de descente et nous retrouvons le parking du Tour. Chacun bien content de ce WE avec une météo favorable. Vivement la prochaine et encore bravo à tous les jeunes.  Paul, Cédric et Guillaume.

 

 

Commentaires