Philippe Diallo, président de la FFF : « Il faudrait un cadre, a minima européen, pour contraindre les clubs à libérer les joueurs pour les JO »

JO 2018 PYEONGCHANG

Jeux Olympiques / JO 2018 PYEONGCHANG 85 Vues comments

Alors que toutes les sélections tricolores sont engagées dans des compétitions au cours des prochaines semaines, le patron de la Fédération française de football évoque, dans un entretien au « Monde », les sujets du moment, de l’Euro aux Jeux olympiques en passant par son avenir personnel.

Commentaires